La

Tour

aux serpents

La Tour aux Serpents

Mestan Tekin

Huile sur papier toilé - 2018

45 X 57 cm

Ci-contre : 

Le Cauchemar

Johann Heinrich Füssli

1781, huile sur toile

Collection du Detroit Institute of Arts

Le point de départ de cette peinture est un rêve. Le rêve est une puissante source d’inspiration pour beaucoup d’artistes. Un des tableaux les plus célèbres inspirés par le rêve est sans doute celui de Füssli intitulé Le Cauchemar et datant de 1781. On y découvre une femme allongée, en plein sommeil. Son corps est totalement abandonné. Sur elle est assis un personnage sombre qui observe le spectateur. À l’arrière-plan une jument apparaît derrière un rideau rouge sombre. 

Mon expérience n’était pas un cauchemar à son début. Comme souvent, lorsqu’on commence à somnoler on ressent la sensation de tomber. Ceci est lié à une chute de tension tout à fait naturelle. Dans mon rêve cela se traduisait par une longue chute dans un puits totalement sombre. Plus la chute était longue et moins la sensation était agréable. Je me rendais compte progressivement que je tombais le long d’un mur. Le mur semblait bouger. Une lueur jaune commença à surgir comme si un ciel crépusculaire apparaissait d’en bas. J’essayais de me concentrer sur le mur qui semblait chuchoter ou siffler.  Je découvris avec effroi que le mur était couvert de serpents. Des millions de serpents. Ils essayaient de m’atteindre et de me mordre, mais ils semblaient ne pas pouvoir se détacher de cette tour.  Je tentais dans ma chute de ne pas me rapprocher de la tour, mais cela semblait impossible. Je rejouais cette chute plusieurs fois en essayant de ne pas me faire prendre. Parfois, je plongeais dans la masse des mâchoires terrifiantes, et parfois je ne faisais que buter contre leurs écailles humides et froides.

Noter ses rêves ou les croquer dans un carnet est une expérience tout à fait extraordinaire. Nous avons l’impression que notre vie est multiple et absolument illogique. Dans l’art, cela se traduit par une incroyable source d’inspiration, souvent très originale. 

Pour cette composition il me semblait logique de ne pas me représenter puisque je voulais revivre le même effet immersif que le rêve. Il s’agit de la paroi d’une tour sans fin, donc une composition verticale semblait tout à fait appropriée. Pour rompre l’effet statique de la verticalité, l’axe est légèrement incliné. 

Il est impossible de se souvenir exactement des détails d’un rêve. En réalité, les rêves sont peu détaillés et nous en gardons une fausse impression. Si on vous montrait en image exactement ce dont vous venez de rêver, vous seriez sûrement déçu. Je ne me souvenais pas exactement de la forme des serpents. J’ai donc décidé de leur donner une forme spontanée, intuitive, entre hydre et dragon, dents acérées, mâchoires ouvertes.  

Le dessin est réalisé directement à l’huile. Les formes sont réalisées avec de la terre de Sienne brûlée directement sur un fond de jaune cadmium. La morphologie des serpents est subtilement précisée avec des couleurs de terre, puis du blanc de titane, du rouge cadmium et de l’alizarine. 

La composition est couverte par des glacis au médium flamand, transparent et généreux pour harmoniser les couleurs. 

Contactez-moi ici pour acheter une oeuvre à mestan@me.com

Vous souhaitez en savoir plus sur la technique ou apprendre à peindre? Retrouvez tous les cours ici

Contact
  • Black Instagram Icon
  • Black Facebook Icon

Cours de dessin et de peinture individuels et privés - Mestan Tekin

Tel : +32 491 74 99 08

mestan@me.com

Bruxelles - accès métro Botanique et Madou

______Info Covid19 ______

Le matériel est désinfecté avant et après chaque cours. Du gel hydroalcoolique est disponible sur place. Des masques sont disponibles sur place. 

😷✅☀️

Activité encadrée par le collectif Smart

N'hésitez pas à contacter l'atelier pour toutes questions au sujet d'un coaching, un cours, un projet, une exposition... Je réponds toujours! ;-)

© 2020 Mestan Tekin Atelier